LE MONDE N'A

 

JAMAIS ÉTÉ,

 

 IL FAUT SE TAIRE

 

DE LIVRE EN LIVRE

 

 

 

 

Vingt-quatre états du corps par seconde

Un livre de Jean-Philippe Cazier et Frank Smith

Éditions Lanskine, novembre 2018

 

 

CORPS PARLE PAS MORTS

Peut-on écrire à ce point un livre politique, au point où le poème de Godard a laissé le monde, au point où Deleuze a tombé la pensée ? On peut : on a le poème politique de Smith et Cazier, un nom de flingue entre les dents de la mort Trump ou de la mort Chien. On n'a jamais lu comme ça un livre qui fait se lever les massacrés indiens ou les déportés arabes, les noyés femmes ou les séparés travailleurs de la mer. 24 phrases de vie par seconde d'amour, on n'avait jamais lu avant le film du silence des hommes et des femmes libres de Smith et Cazier. On peut enfin la poésie politique qui fait l'amour fou du genre humain, on peut le livre. Le crépuscule du commencement est là.

Alain Jugnon

 

 

PRESSE

Diacritik, Silence that matters, par Lucien Raphmaj

Sitaudis, par Christophe Stolowicki

Remue.net