AUX ANTIPODES DU PAYSAGE

INSTALLATION VIDÉO

COMMISSARIAT ANNE-LAURE CHAMBOISIER

MAISON MAX ERNST, HUISMES

DANS LE CADRE DE LA BIENNALE ACT(E)S 2020

6 JUIN-20 SEPTEMBRE 2020

 

 

Aux Antipodes du paysage est un projet d’installation vidéo — invitation passée par la Maison Max Ernst de Huismes (en Touraine) et par la commissaire d’exposition Anne-Laure Chamboisier, présentée dans le cadre de la Biennale ACT(E)S..

 

En hommage à Max Ernst (1891-1976) qui vécut 7 ans à Sedona, en Arizona (de 1946 à 1953), avant de s’installer en Touraine, Aux Antipodes du paysage présente deux dispositifs vidéo : 

— le premier est composée de 4 rétro-projections synchronisées exposant 7 situations de paysages d’Arizona en mouvement au cours de plans fixes d’une durée de 5 minutes chacun ; 

— le second dispositif vidéo présente la projection d’un film en grand format, d’une durée de 84 minutes, composé des 28 prises de vue issues du premier dispositif remontées les unes à la suite des autres, raccourcies à 3 minutes chacune, et projetées sur un grand écran disposé dans le jardin de la Maison Max Ernst de Huismes. 

 

Il s’agit de « s’adresser ainsi au paysage de Sedona et de « projeter » ces images en France pour les confronter au contexte de Huismes. Adresser le rouge des roches d’Arizona qui inspirait tant Ernst, le massacre du soleil plombant, l’aridité, la présence invisible des populations indiennes. Une possibilité de déplacement et de translation pour refondre une communauté par delà la distance des images, chères à l’artiste. On se souvient de la teneur ocre et tenace du ciel de Sedona — un ciel astronomique. 

 

 

Biennale ACT(E)S