RÉFLÉCHIR TOUT /


TOUT RÉFLÉCHIR

 

LES FILMS DU MONDE

20 CINÉTRACTS

 

 

Les Films du monde constituent une série inédite de vingt cinétracts. 

 

Les cinétracts sont, à l’origine, des films de banc-titre réalisés à la prise de vues à partir de documents photographiques de l’actualité nationale et internationale, une initiative lancée en mai 1968 par le cinéaste Chris Marker.

 

Les Films du monde renouent avec cette expérience cinématographique, tant poétique que politique, en se concentrant sur les failles du monde contemporain. Selon leur protocole, les cinétracts devaient « contester-proposer-choquer-informer-interroger-affirmer-convaincre-penser-crier-dénoncer-cultiver » afin de « susciter la discussion et l’action ».

 

 

53' - Production Les films du Zigzag, mai 2016

 

  

"Un usage explosif du cinéma. Les cinétracts de FS vous sautent à la gorge. Boum ! Une démarche importante qui convoque et hisse."

Vivianne Perelmuter 

 

"Une immersion dans un monde poélitique. Des prodiges d'intelligence, de concision, des manifestes uniques de Notre siècle et ses barbaries."

Manuela Morgaine

 

 

Presse

À bras le corps

Diacritik

 

 

Diffusion

 

Centre Pompidou, Paris, Hors Pistes 2016, 6 mai 2016

Centre d'Art et Photographie de Lectoure, commissariat Aline Pujo, été 2016

 

 

 

LE FILM DES TÉMOINS

CINÉTRACT 001 (5') 

 

Existerait-il hors du temps de l’événement, un art, un emploi de l’imagination qui relie le témoin qui témoigne au témoin intégral ? Une puissance, un devenir actif, la production d’un rapport un tant soit peu humain, un mouvement enfin décisif ?

 

Le 5 avril 2015, à North Charleston (Caroline du Sud), Walter Scott, un homme noir, est abattu de plusieurs balles dans le dos par un policier alors qu’il prend la fuite suite à une arrestation. Une vidéo-témoin montre l'officier Michael Slager en train de tirer à huit reprises sur le fugitif alors qu'il ne représentait visiblement aucune menace.

 

Ce film veut témoigner de la survivance de ce qui ne peut pas mourir, le témoignage, et questionne les mots manquants pour dire ce déni : la démolition de l'homme par l'homme.